Omer – Totalmove  

[ Totalmove ]

<< retour

Omer Totalmove est le monte voiture “prince” de la gamme de produits O.ME.R. Ce monte voiture combine toutes le caractéristiques de tous les autres monte voitures qui font partie de la gamme. C’est possible l’avoir avec une hauteur de levage jusqu’à 16 mt., et avec une portée considérable (3.000 kg.) et, enfin, il est un monte voiture accompagné. Elle est certainement une plateforme élévatrice complété. Double valence comme monte voitures et monte charge.

Description :

La plateforme Totalmove 30 L est un modèle qui permet d’être utilisé par un conducteur à bord de la voiture, avec certification, pour une course de 11 mètres maximum.
Totalmove foto 3Totalmove foto 1
La plateforme est dotée d’une protection d’une hauteur de 2,50 mètres non amovible autrement qu’avec les outils particuliers des techniciens de maintenance. Cette protection empêche tout contact avec les composants de mouvement de la plateforme (norme 2006/42/EC).
Totalmove foto 6  Totalmove foto 4  Totalmove foto 5
La photo détaillée du panneau de contrôle, placé à bord de la plateforme et à disposition de l’usager, montre l’ensemble des boutons de mouvements et de sécurité de la plateforme, et en particulier l’interphone. Relié à un cadran téléphonique (de série), il est doté de la programmation de sept numéros de téléphones mémorisables, à appel répété et avec 22 codes de relation à autant de réseaux téléphoniques nationaux.
Totalmove foto 7
La plateforme est dotée de deux barrières photoélectriques, chacune composée de deux photocellules placées sur les angles de la plateforme. Leur but est de bloquer le fonctionnement de la machine lorsque le véhicule effectue des mouvements inattendus lors du transit et risquerait ainsi de toucher le mur. Les photocellules servent alors à assurer que le véhicule est correctement positionné.
Totalmove foto 10  Totalmove foto 11
La photo détaillée du raccordement électrique et hydraulique placé au centre des deux colonnes, situé au-dessous de la plateforme, dans la fosse de la gaine, illustre la simplicité de l’installation.
Totalmove foto 12
Photo détaillée de la fixation de la colonne au mur au moyen de plaques pré-soudées sur elle, où sont insérées des chevilles chimiques. Nous pouvons également remarquer l’attache de la chaîne de levage et de la poulie de renvoi. Une protection destinée à empêcher la chaîne de sortir de son axe a été fixée sur l’extrémité externe de la poulie.
Move 30L foto 14  Move 30L foto 13
Move 30L foto 11  Move 30L foto 12
Un système de fin de course est placé au niveau de la base du piston en vue de contrôler la tension des chaînes de levage (deux par piston) afin de permettre le blocage de la plateforme en cas de dysfonctionnement ou de rupture d’au moins une chaîne.
Totalmove foto 13
La photo ci-dessus montre l’un des interrupteurs de fin de course positionné sur la machine.
Move 30L foto 15
Dans cette photo détaillée, le fonctionnement du fin de course de ralentissement et de régulation de la course, est mis en évidence par la longueur de la came d’actionne- ment (plus longue que la came d’arrêt).
Move 30L foto 16
Cette photo, en revanche, montre le fonctionnement du fin de course d’arrêt, positionné sur la colonne opposée au fin de course de ralentissement, et identifiable par une came d’actionnement plus petite.
Move 30L foto 18  Move 30L foto 17
Sur l’ensemble de ces photos figure le taquet de charge de la plateforme du niveau, avec l’actionnement hydraulique.
Move 30L foto 20  Move 30L foto 19
La butée de la plateforme dépasse le point de positionnement du piston du bloc mécanique du niveau, ce qui permet sa sortie.
Move 30L foto 23
Ensuite, la butée redescend pour pouvoir s’accrocher sur le piston, repoussé à présent de son axe, ce qui offre une stabilité totale. À ce stade, le système hydraulique de levage des deux pistons est relâché, évitant ainsi les tensions continues et ultérieures dues à la pression constante sur le circuit hydraulique. Quand le véhicule monte sur la plateforme, l’usager ne se rend pas compte du cahot relativement léger susceptible d’intervenir lorsque seuls les pistons soutiennent le dispositif. Il n’y a donc aucun risque de panique.
Move 30L foto 24
Le taquet de charge est ensuite contrôlé par un fin de course de système « tout dedans tout dehors » qui analyse si sa position est correcte.
Move 30L foto 22
La photo du dessous du système montre la colonne et le vérin (fabriqué par O.ME.R. S.p.A.), la crémaillère et la barre de torsion, la chaînette de protection des câbles d’alimentation à bord de la plateforme et le boîtier de dérivation électrique.
Totalmove foto 14
Le pignon de tête de la barre de torsion est doté d’un embout denté (un sur chaque extrémité) qui roule, à l’aide de l’accrochage, sur les crémaillères (une par colonne). Cette barre de torsion est dotée de supports dont la position est réglable, pour le parfait couplage des crémaillères.
Totalmove foto 15  Move 30L foto 25
La machine est équipée d’un système de barre de torsion qui roule sur les deux crémaillères fixées sur les côtés des deux colonnes. Ce système permet de répartir les poids lorsqu’ils ne sont pas centrés sur la plateforme, ce qui offre la possibilité de soulever des marchandises en plus des voitures.
Totalmove foto 16  Totalmove foto 17
La vue sous-jacente à la plateforme montre les différents renforcements qui forment une plateforme robuste et indéformable, même lorsque les charges sont disposées sur un côté seulement, ou ne sont pas centrées.
Totalmove foto 18Totalmove foto 19
Photo détaillée de la cale roue avant, conçue pour garantir le bon positionnement du véhicule et pour éviter les éventuels cahots lors du transit de la plateforme. Cet élément se retrouve également sur la partie arrière.
Move 30L foto 10  Move 30L foto 9
 Totalmove_technique